Christine Orobitg

 

Christine Orobitg est professeur au département d’Études hispaniques de l’Université d’Aix-Marseille et membre de l’UMR 7303 Telemme CNRS-AMU (Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme).
christine.orobitg@univ-amu.fr

Ancienne élève de l’ENS Fontenay – Saint-Cloud. Agrégation d’espagnol en 1990.

Sa thèse, dirigée par J.P. Etienvre et soutenue en 1994 à Paris IV Sorbonne, portait sur Recherches sur la mélancolie en Espagne au XVIe siècle : conception, sémiologie, écriture.
Elle a soutenu une HDR en 2002 à Paris III sur le sang dans l’Espagne moderne.

Champs de recherche
Histoire de la médecine Espagne XVe- fin XVIIe siècle
Représentations du corps

Responsabilités actuelles

Publications liées à l’histoire de la médecine

Ouvrages
Garcilaso et la mélancolie, Presses Universitaires du Mirail , Toulouse, 1997, 192 pages

L’humeur noire : mélancolie, écriture et pensée en Espagne au XVIe et au XVIIe siècle
, International Scholars Press,, Bethesda (USA), 1997, 397 pages

Participation à des ouvrages collectifs
«La rénovation du savoir scientifique en Espagne et le cercle savant du second Jean d’Autriche», in Daniel-Odon Hurel et Gérard Laudin (dir.), Académies et sociétés savantes en Europe, 1650-1800, Honoré Champion, Paris, 2000, p. 89-115
«El sistema de las emociones : la melancolía en el Siglo de Oro español», in María Tausiet, James S. Amelang (dir.), Accidentes del alma. Las emociones en la Edad Moderna, Abada Editores, Madrid, 2009, p. 71-98

«La réception des théories de Ficin sur la fureur inspirée dans l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles», in Théa Picquet (dir.), L’Humanisme italien de la Renaissance et l’Europe, Publications de l’Université de Provence (PUP), Aix-en-Provence, 2010, p. 201-213

« Le discours sur le vin dans les traités médicaux et les manuels de diététique espagnols du Moyen Age à la fin du XVIIe siècle » communication présentée au colloque Figures et images dans le discours sur le vin en Europe, Dijon, 24 et 25 septembre 2010. Actes à paraître.

Articles
«Problématiques autour d’une trace sacrée : les stigmates», Tigre, n° 14 , Revue des Hispanistes, Université de Grenoble III, 2006, p. 147-162
«Les ambiguïtés de la vergüenza dans l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles», in Damien Boquet (dir.), Le jeu de la pudeur et de la honte, Rives méditerranéennes, n°31, UMR 6570 Telemme / MMSH, Aix-en-Provence, 2008, p. 89-113
«Melancolía e inspiración en la España del Siglo de Oro», in Dr Elena Carrera (dir.), Madness and Melancholy in Seventeenth Century Spain, Bulletin of Spanish Studies, n°8, vol. LXXXVII , Department of Spanish Sudies, Oxford, 2010, p. 17-31

« La vejez y la mujer mayor en la prosa doctrinal del Siglo de Oro » (« La vieillesse et la femme âgée dans la prose doctrinale du Siècle d’Or »), dans De la caduca edad cansada. Discursos y representaciones de la vejez en la España de los siglos XVI y XVII. Textes réunis par Nathalie Dartai Maranzana, Crisoladas, n° 3, Saint Etienne, Publications de l’Université de Saint Etienne, 2011 p. 37-53
« La lycanthropie dans la prose doctrinale de l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles », communication présentée à la Journée d’Etudes La Métamorphose, Dijon, 25 mars 2011. Actes à paraître dans la revue Crisoladas PUSE (Presses Université de Saint Etienne)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Légitimité, spécificité et limites de la notion de médicalisation dans le discours théorique sur le corps dans l’Espagne de la fin du Moyen Age à la fin du XVIIe siècle », communication présentée à la journée d’études Autour de la médicalisation, Paris, Centre Alexandre Koyré (CNRS), 27 janvier 2012.

 

 

 

« La gestion de la virilité : le discours sur le sperme et le coït chez les médecins de la fin du Moyen Age à l’époque moderne (domaine ibérique et méditerranéen) », communication présentée à la Journée Corps virils organsiée par TELEMME-AMU, Aix en Provence, MMSH 15 février 2012.

 

 

 

En préparation : « El ingenio, invención, imaginación en la obra del médico navarro Huarte de San Juan : ruptura y renovación de los conceptos » (« Ingenium, invention, imagination dans l’oeuvre du médecin navarrais Juan Huarte de San Juan : rupture et renouveau des cocnepts ») dans Discursos de ruptura y renovación: la formación de la prosa áurea, études réunies par Philippe Rabaté (Université de Bourgogne) et Francisco Ramírez Santacruz (Benemérita Universidad Autónoma de Puebla), à paraître.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *