Concetta Pennuto

Concetta Pennuto est maître de Conférences au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (UMR 7323), Université François-Rabelais, Tours.
concetta.pennuto@univ-tours.fr

Elle a fait ses études à Université de Rome « Sapienza » ; Istituto di Studi Storici (Naples) ; The Warburg Institute (Londres) ; Université de Genève ; Université François-Rabelais de Tours.
Doctorat en 2005 à l’Université de Genève sous la direction de Bernardino Fantini et Guglielmo Gorni. La thèse portait sur les notions de contagion et de sympathie-antipathie chez Jérôme Fracastor : Simpatia, fantasia e contagio nel Fracastoro. Il «De sympathia et antipathia rerum Liber I» (1546) di Girolamo Fracastoro, introduzione, edizione critica, traduzione e commento.

Champs de recherche
Histoire de la médecine et de la santé de la Renaissance (XVe-XVIIe siècles), avec une attention particulière pour la contagion, la santé des femmes, la gymnastique médicale, la musicothérapie et la chirurgie.

Responsabilités actuelles
2010- Book Review Editor d’Early Science and Medicine (histoire de la médecine et des sciences de la vie)
2012- Membre du comité scientifique de la revue Histoire, Médecine et Santé
2012-2014. Coordinateur du projet MSH « Val de Loire » : Praticiens et patients au Moyen Age et à la Renaissance (XIe-XVIIe s.) : savoirs, pratiques de santé et gestes thérapeutiques.

Publications liées à l’histoire de la médecine

Ouvrages
Simpatia, fantasia e contagio. Il pensiero medico e il pensiero filosofico di Girolamo Fracastoro, préface d’Enrico Peruzzi, Rome, Edizioni di Storia e Letteratura, 2008.

Editions de textes
– Jérôme Fracastor, La Syphilis ou le Mal Français, texte établi, traduit, présenté et annoté sous la direction de Jacqueline Vons, avec la collaboration de Concetta Pennuto et Danielle Gourevitch et le concours du Dr Jacques Chevallier, Paris, Les Belles Lettres, 2011.
– Girolamo Fracastoro, De sympathia et antipathia rerum, introduction, édition, traduction (it.) et commentaire par Concetta Pennuto, Rome, Edizioni di Storia e Letteratura, 2008.
– Girolamo Mercuriale, De arte gymnastica, édition critique par Concetta Pennuto, traduction (angl.) par Vivian Nutton, avec une note bio-bibliographique sur Mercuriale de – Giancarlo Cerasoli et Antonella Imolesi Pozzi, et l’essai Girolamo Mercuriale – Humanism and Physical Culture in the Renaissance de Jean-Michel Agasse, préface de Bruno Grandi et Pantaleo Palmieri, Florence, Leo S. Olschki Editore, 2008.
– Antonio Vallisneri, Quaderni di osservazioni, volume I, édition critique par Concetta Pennuto, Introduction de Dario Generali, Notes biologiques d’Andrea Castellani, Florence, Leo S. Olschki Editore, 2004.

Articles
– « Jeu de la paume: Health of the Body and the Mind in Early Modern Medicine », Nuncius, 28, 2013, p. 43-65.
– « L’enfantement dans la médecine de la Renaissance », La revue du praticien, Mai 2012, Tome 62, N° 5, p. 734-737.
– « Pline l’Ancien et ‘la gymnastique médicale’ de Jérôme Mercuriale », Archives Internationales d’Histoires des Sciences, Pline l’Ancien à la Renaissance, Etudes réunies et présentées par Alfredo Perifano, Vol. 61, N° 166-167, 2011, p. 307-318.
– « Trincavelli e i tempi della gravidanza : il ‘consiglio’ di un medico del Cinquecento », Genesis, IX/2, 2010 [2011], p. 171-192.
– « Giovanni Pico e l’infelicitas octimestris partus », Academia, XI, 2009 [2011], p. 61-77.
– « I consilia di Vittore Trincavelli: incursioni nelle letture di un medico del Cinquecento », Philosophical Readings, III 1, 2011, p. 69-72.
– « ‘Il n’est pas sûr de laisser les eunuques surveiller les femmes’: Réflexions sur les eunuques à la Renaissance », Seizième Siècle, 1, 2011, p. 111-123.
– « Giovambattista della Porta e l’efficacia terapeutica della musica », Aries Book Series 9, Music and Esotericism, éd. Laurence Wuidar, 2010, p. 109-127.
– « Troilo Lancetta traducteur du De causis criticorum dierum libellus de Girolamo Fracastoro », Cahiers d’Humanisme et Renaissance 89, Vulgariser la médecine. Du style médical en France et en Italie, éd. Andrea Carlino et Michel Jeanneret, 2009, p. 149-177.
– « Reinventare l’oggetto : Girolamo Fracastoro e il ‘bossolo de’ naviganti’ », Quaderni Storici, Oggetti di Scienza, éd. Federica Favino, n° 130, a. XLIV, f. 1, 2009, p. 67-92.
– « The debate on critical days in Renaissance Italy », Micrologus’ Library 25, Astro-Medicine. Astrology and Medicine, East and West, éd. Anna Akasoy, Charles Burnett and Ronit Yoeli-Tlalim, 2008, p. 75-98.
– « Cornelius Gemma et l’épidémie de 1574 », Bruniana & Campanelliana, Studi 10, Cornelius Gemma. Cosmology, Medicine and Natural Philosophy in Renaissance Louvain, ed. Hiro Hirai, 2008, p. 77-89.
– « Girolamo Mercuriale e la dottrina dei giorni critici », Bibliothèque d’Histoire des Sciences 10, Girolamo Mercuriale. Medicina e cultura nell’Europa del Cinquecento, éd. Alessandro Arcangeli et Vivian Nutton, 2008, p. 301-317.
– « Simpatia e fantasia nel De sympathia di Girolamo Fracastoro », Journal de la Renaissance, V, 2007, p. 191-204.
– « Mercuriale e il suo tempo », Lancillotto e Nausica, XXIV-1, 2007, p. 71-73.
– « La natura dei contagi in Fracastoro », Biblioteca di Nuncius 58, Gerolamo Fracastoro fra medicina, filosofia e scienze della natura, éd. Alessandro Pastore et Enrico Peruzzi, 2006, p. 57-71.
– « L’ascolto e la terapia: strumenti per una farmacopea musicale in Ficino », Medicina e Storia, 2001, I-1, p. 99-126.
– « Armonia astronomia medicina: le loro relazioni nella filosofia ficiniana », Annali dell’Istituto Italiano per gli Studi Storici, 2000, XVII, p. 217-365.

Participation à des ouvrages collectifs
– « La notion de contagion chez Fracastor », dans La contagion. Enjeux croisés des discours médicaux et littéraires (XVIe-XIXe siècles), Études réunies sous la direction d’Arianne Bayle, Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2013, p. 9-21.
– « La podagra e i balnea nell’opera di Donato Antonio Ferri, medico del Cinquecento », dans Die Renaissance der Heilquellen in Italien und Europa von 2011 bis 1600 / Il Rinascimento delle fonti termani in Italia e in Europa dal 1200 al 1600, éditeurs Didier Boisseuil et Hartmut Wolfram, avec la collaboration de Marilyn Nicoud, Franckfurt am Maim, Peter Lang, 2012, p. 163-176.
– « Syphilitic Confessions in Renaissance Medicine: Grünpeck’s ‘De mentulagra’ », in Travelling and Mapping the World : Discoveries and Narrative Discourse, eds Adriana Corrado, Vita Fortunati, Gilberta Golinelli, Bologna, Emil, 2011, p. 99-112.
– « La grande chirurgie, de Paracelse (Clé de lecture) ; La vraie source et fontaine de la médecine (français modernisé) », Le Point, Références : La Renaissance. Les textes Fondamentaux, mars-avril 2011, p. 74-75.
– « La fabrique du corps humain, d’André Vésale (Clé de lecture) ; Les fictions de ceux qui essaient d’apprendre la structure humaine (traduction originale) », Le Point, Références : La Renaissance. Les textes Fondamentaux, mars-avril 2011, p. 78-79.
– « ‘Come Proteo o camaleonte’ : viaggio nell’immaginario sul camaleonte nel Rinascimento », dans Letteratura e filologi fra Svizzera e Italia, Studi in onore di Guglielmo Gorni, a cura di Maria Antonietta Terzoli, Alberto Asor Rosa, Giorgio Inglese, Vol. II – La tradizione letteraria dal Duecento al Settecento, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 2010, p. 351-365.
– « L’anti-érotisme d’Hippolyte : une extravagance amoureuse ? », dans Extravagances amoureuses : l’amour au-delà de la norme à la Renaissance. Stravaganze amorose : l’amore oltre la norma nel Rinascimento, Actes du colloque international du groupe de recherche Cinquecento plurale, Tours, 18-20 septembre 2008, Sous la direction de Elise Boillet et Chiara Lastraioli, Paris, Honoré Champion Editeur, 2010, p. 27-39.
– « Girolamo Fracastoro, De sympathia et antipathia rerum liber unus, De contagione, contagiosis morbis et curatione libri III », Notice du Catalogue La médecine ancienne, du corps aux étoiles, sous la direction de Gérald D’Andiran, avec la collaboration de Vincent Barras, Charles Méla, Sylviane Messerli, Elisabeth Macheret-van Daele, Cologny-Paris, Fondation Martin Bodmer – Presses Universitaires de France, 2010, p. 378.
– « Joseph Grünpeck, Tractatus de pestilentiale scorra sive mala de Franzos », Notice du Catalogue La médecine ancienne, du corps aux étoiles, sous la direction de Gérald D’Andiran, avec la collaboration de Vincent Barras, Charles Méla, Sylviane Messerli, Elisabeth Macheret-van Daele, Cologny-Paris, Fondation Martin Bodmer – Presses Universitaires de France, 2010, p. 379.
– « Langage médical et grosse vérole à la Renaissance : Joseph Grünpeck », dans Morbus Gallicus. Retour aux textes sources médicaux, Journée d’études organisée par Jacqueline Vons et Frédérique Fouassier, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance – Université François-Rabelais de Tours – CNRS, le 26 septembre 2008, http://www.bium.univ-paris5.fr/sfhd/ecrits, 2009, p. 7-17.
– « La thérapie des maladies contagieuses et les vertus thérapeutiques de l’émeraude chez Fracastor », dans Pratique et pensée médicale à la Renaissance, Actes du 51e Colloque international d’études humanistes (Tours, 2-6 juillet 2007), éd. Jacqueline Vons, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance – CNRS – Université François-Rabelais de Tours, Collection Medic@, Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine et d’Odontologie, Paris, De Boccard Édition-Diffusion, 2009, p. 111-125.
– « L’arte del nuoto nel ’700 », dans Il corpo e l’acqua. Il nuoto nell’arte dello sport attraverso i tesori della Biblioteca Sportiva Nazionale del Coni, a cura di Olga Colazingari, Marco Cupellaro e Paola Fiorletta, Roma, Iride per il Terzo Millennio, 2009, p. 73-81.
– « Pestilenze, contagi, epidemie », dans Il Rinascimento Italiano e l’Europa, Volume Quinto, Le Scienze, éd. Antonio Clericuzio et Germana Ernst, avec la collaboration de Maria Conforti, Costabissara (Vicenza), Fondazione Cassamarca – Angelo Colla Editore, 2008, p. 307-322.
– « Curare con la musica », dans Il Rinascimento Italiano e l’Europa, Volume Quinto, Le Scienze, éd. Antonio Clericuzio et Germana Ernst, avec la collaboration de Maria Conforti, Costabissara (Vicenza), Fondazione Cassamarca – Angelo Colla Editore. 2008, p. 297-306.
– « Ficino, Marsilio », dans Dictionary of Medical Biography, Volume 2, C-G, éd. William F. Bynum et Helen Bynum, Westport, Connecticut – London, Greenwood Press, 2007, p. 492-493.
– « Fracastoro, Girolamo », dans Dictionary of Medical Biography, Volume 2, C-G, éd. William F. Bynum et Helen Bynum, Westport, Connecticut – London, Greenwood Press, 2007, p. 510-513.
– « Descriptio Codicis », dans Antonio Vallisneri, Quaderni di Osservazioni, Volume II, édition critique par Marco Bresadola, Firenze, Leo S. Olschki Editore, 2007, p. XXXVII-XLVI.
– « Il De anatome, morsu et effectibus tarantulæ di Baglivi: scelte e problemi nell’edizione di un testo secentesco », dans Antonio Vallisneri. L’edizione del testo scientifico d’età moderna, éd. Maria Teresa Monti, Firenze, Leo S. Olschki Editore, 2003, p. 77-102.
– « La formazione ermetica di Marsilio Ficino tra filosofia e medicina », dans Hermetism from late Antiquity to Humanism – La tradizione ermetica dal mondo tardo-antico all’Umanesimo, éd. Paolo Lucentini, Ilaria Parri, Vittoria Perrone Compagni, Turnhout, Brepols, 2003, p. 601-611.
– « Casi di tarantati studiati dal Baglivi nel Seicento », dans ‘Tarante’ veleni e guarigioni, Lecce, Ideemultimediali, 2002, p. 15-39.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *