Joël Chandelier

Joël Chandelier est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Paris 8, et membre de l’EA 1571 (Centre de recherches historiques de l’université Paris 8)

joel.chandelier@univ-paris8.fr

Archiviste paléographe. Agrégation d’Histoire en 2003.
Sa thèse, dirigée par Danielle Jacquart, soutenue en 2007 à l’École Pratique des Hautes Études portait sur : La réception du Canon d’Avicenne. Médecine arabe et milieu universitaire en Italie avant la Peste noire

Champs de recherche
Histoire culturelle et intellectuelle.
Histoire des sciences.
Histoire des médecines latine et arabe
Histoire des rapports entre le monde arabe et le monde occidental.

Responsabilités actuelles
– Co-directeur du programme « Les savoirs dans les ordres mendiants (XIIIe-XVe s.) » à l’Ecole française de Rome
– Secrétaire général de la Fondation Pour la science
– Membre du comité de rédaction de la Revue de synthèse

Publications liées à l’histoire de la médecine

Direction d’ouvrages collectifs ou de numéros de revues
avec Aurélien Robert, L’Anthropologie des médecins (IXe-XVIIIe siècles). Revue de Synthèse, 134-4 (2013).

Articles
– [avec Laurence Moulinier-Brogi et Marilyn Nicoud], « Manuscrits médicaux latins de la bibliothèque nationale de France. Un index des œuvres et des auteurs », dans Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, 73 (2006), p. 63-163.
– « Théorie et définition des poisons à la fin du Moyen Âge », dans Cahiers de Recherches Médiévales, 17 (2009), Le Poison et ses usages au Moyen Âge, p. 23-38.
– « Mémoire et cerveau dans l’Antiquité et au Moyen Âge », dans La lettre des neurosciences (automne-hiver 2012), p. 4-7.
– [avec Aurélien Robert] « Nature humaine et complexion du corps chez les médecins italiens de la fin du Moyen Âge » dans Revue de Synthèse, 134-4 (2013), p. 473-510.

Participation à  des ouvrages collectifs
– « Gentile da Foligno, médecin et universitaire du XIVe siècle. Étude et édition critique du commentaire au Canon d’Avicenne (3, 11, 1) », dans École nationale des chartes. Positions des thèses, 2002, p. 21-28.
– « Gentile da Foligno et le mouvement du cœur », dans Micrologus : natura, scienze e società medievali, vol. 11 (2003) (Il cuore / The heart), p. 97-122.
– « Réflexions sur quelques cas pratiques dans le commentaire au Canon d’Avicenne de Gentile da Foligno (m. 1348) », dans Actes du congrès d’histoire des sciences et des techniques organisé à Poitiers du 20 au 22 mai 2004, dir. Anne Bonnefoy et Bernard Joly, Paris, Société française d’histoire des sciences et des techniques, 2006, p. 277-278.
– « Gentile da Foligno », dans Dictionary of Medical Biography, éd. W. F. Bynum et Helen Bynum, Londres, Greenwood Press, 2006, sub voce [en anglais].
– « Gentile da Foligno », dans Medieval Science, Technology and Medicine : an Encyclopedia, éd. Thomas F. Glick, Steven Livesey, Faith Wallis, Londres-New-York, Routledge, 2006, sub voce [en anglais].
– « L’expérience face à l’autorité dans les commentaires médiévaux au Canon d’Avicenne », dans Pierre Chastang (dir.), Le passé à l’épreuve du présent. Appropriations et usages du passé du Moyen Âge à la Renaissance, Paris, PUPS, 2008, p. 417-432.
– « Le commentaire au Tegni de Dino del Garbo (m. 1327) : plagiat ou œuvre originale ? », dans L’Ars medica (Tegni) de Galien : lectures antiques et médiévales, éd. Nicoletta Palmieri, Saint-Etienne, PUSE, 2008, p. 129-145.
– « La naissance d’un savoir médical sur les bains thermaux : les traités de Gentile da Foligno (m. 1348) », dans Séjourner au bain. Le thermalisme entre médecine et société (XIVe-XVIe siècle), Lyon, PUL, 2010, p. 15-30.
– « Medicine and Philosophy », dans Encyclopedia of Medieval Philosophy, éd. Henrik Lagerlund, Heidelberg, Springer, 2010, p. 745-752.
– « Expérience, expérimentation et connaissance dans la médecine scolastique italienne du 14e siècle », dans Expertus sum. L’expérience par les sens dans la philosophie naturelle médiévale, éd. Thomas Bénatouïl et Isabelle Draelants, Florence, SISMEL, 2011, p. 385-403.
– [avec Marilyn Nicoud], « Les médecins en justice (Bologne, XIIIe-XIVe siècles) », dans Experts et expertise au Moyen Âge. Consilium quaeritur a perito, Paris, Publications de la Sorbonne, p. 149-160.
– « Rhétorique scolastique et enseignement médical (Italie, XIVe-XVe siècles) », dans La rhétorique médicale à travers les siècles, éd. Joël Coste, Danielle Jacquart et Jackie Pigeaud, Genève, Droz, 2012, p. 209-228.
« Pietro d’Abano et les médecins : Réception et réputation du Conciliator en Italie dans les premières années du XIVe siècle », dans Médecine, astrologie et magie entre Moyen Âge et Renaissance : autour de Pietro d’Abano, éd. Jean-Patrice Boudet, Franck Collard et Nicolas Weill-Parot, Florence, SISMEL, 2013, p. 183-201.
– « Niccolò da Reggio », dans Dizionario Biografico degli Italiani, vol. 78 (2013), p. 423-425.