MariIyn Nicoud

Marilyn Nicoud est professeur d’histoire médiévale à l’Université d’Avignon, et membre du CIHAM-UMR 5648.
marilyn.nicoud@univ-avignon.fr

École Normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud. Agrégation d’histoire en 1990.
Membre de l’École française de Rome.

Sa thèse, dirigée par D. Jacquart, soutenue en 1998 à l’EPHE portait sur Aux origines d’une médecine préventive : les traités de diététique en Italie et en France (XIIIe-XVe siècles).
Elle a soutenue en 2009 une HDR à l’EPHE sur  Savoirs et pratiques médicales aux derniers siècles du Moyen Age.

Champs de recherche
Histoire de la médecine médiévale ; histoire des pratiques intellectuelles et sociales

Responsabilités actuelles
Membre des comités de rédaction des revues Médiévales et Retimedievali

Publications liées à l’histoire de la médecine

Ouvrages

Le Prince et les médecins. Pensée et pratiques médicales à Milan (1402-1476), Rome, Ecole française de Rome, 2014.

Les régimes de santé au Moyen Âge. Naissance et diffusion d’une écriture médicale, 2 vol., Rome, 2007 (BEFAR, 333).

En collaboration avec L. Berlivet, S. Cabibbo, M. P. Donato et R. Micchetti (dir.), Médecine et religion : compétitions, collaborations, conflits (XIIe-XXe siècle), Rome, Ecole française de Rome, 2013.

En collaboration avec E. Andretta (éd.), Etre médecin de cour (France, Italie, Espagne, XIIIe-XVIIIe siècle), Florence, SISMEL-edizione del Galluzzo, 2012.
En collaboration avec Didier Boisseuil (éd.), Séjourner aux bains. Médecine et société (XIVe-XVIe siècle), Lyon, PUL, 2010.
En collaboration avec Eva Barlösius et Martin Bruegel (éd.), Le choix des aliments. Informations et pratiques alimentaires, De la fin du Moyen Âge à nos jours, Rennes, PUR, 2010.

En collaboration avec J. Coste, D. Boisseuil et J. Scheid (éd.), Le thermalisme, histoire d’une phénomène culturel et médical, Paris, sous presse.

Articles

« Salute, malattia e guarigione. Concezioni dei medici e punti di vista dei pazienti », Quaderni storici, « Normale/patologico, sano/malato dal medioevo al contemporaneo, 2011, 136-1, p. 47-74.
« Formes et enjeux d’une médicalisation médiévale : réflexions sur les cités italiennes (XIIIe-XVe siècles) », Genèse, « Médicalisation », 2011, 82-1, p. 7-30.
« La dietetica medievale, testi e lettori », Minerva. Revista de filología clásica, 23, 2010, p. 15-34.
« Les savoirs diététiques, entre contraintes médicales et plaisirs aristocratiques », Micrologus, 16, 2008, p. 233-255.
« Food consumption, a health risk? Norms and medical practice in the Middle Ages », Appetite, 2008, 51-1, p. 7-9.
En collaboration avec J. Chandelier et L. Moulinier, « Manuscrits médicaux latins de la bibliothèque nationale de France. Un index des œuvres et des auteurs », Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, 74, 2007, p. 63-163.
« Savoirs et pratiques diététiques au Moyen Âge », dans Cahiers de Recherches Médiévales (XIIe-XVe s.), 13, 2006, p. 239-247.
« Les médecins et l’Office de santé : Milan face à la peste », dans Médecine et société de l’Antiquité à nos jours, dir. A.-M. Flambard Héricher et Y. Marec, Cahiers du GHRIS, 16, 2006, p. 49-74.
En collaboration avec Laurence Moulinier-Brogi, coordination du volume 46 de Médiévales sur : Éthique et pratiques médicales aux derniers siècles du Moyen Âge ; 2004, rédaction de l’introduction, p. 5-11.
« Hygiène, pathologies et médicalisation du petit peuple : discours et pratiques à la fin du Moyen Âge », dans Le petit peuple dans l’Occident médiéval. Terminologies, perceptions, réalités, Actes du colloque international tenu à l’Université de Montréal (18-23 octobre 1999), réunis par P. Boglioni, R. Delort et C. Gauvard, Paris (Histoire ancienne et médiévales, 71, 2003), p. 659-672.
« Le bain thermal dans la tradition médicale occidentale », dans Le bain : espaces et pratiques, Médiévales ,2003, 43, p. 13-40.
« Attendere con altro studio et diligentia a la conservatione et salute de la cita : médecine et prévention de la santé à Milan à la fin du Moyen Âge », dans Assainissement et salubrité publique en Europe méridionale (fin du Moyen Âge, époque moderne), Siècles, 14, 2002, p. 23-37.
« Expérience de la maladie et échange épistolaire : les derniers moments de Bianca Maria Visconti (mai-octobre 1468) », MEFRM, 112, 2000, p. 311-458.
« Chi manza fichi semina rogna : problèmes d’identification d’une dermatose au Moyen Âge », Médiévales, 1994, 26, p. 85-101.


Participations à des ouvrages collectifs

« I regimina sanitatis : un genere medico tra salute, prevenzione e terapia », dans Interpretare e curare. Medicina e salute nel Rinascimento, éd. M. Conforti, A. Carlino, A. Clericuzio, Rome, Carocci, 2013, p. 43-54.

« Circolazione dei medici e dei saperi medici nell’Italia del tardo Medioevo : il caso della corte visconteo-sforzesca tra Tre e Quattrocento », dans Circolazione di uomini e scambi culturali tra città (secoli XII-XIV), actes du colloque de Pistoia, 13-16 maggio 2011, Rome, Viella, 2013, p. 471-492.

« Medici, lettere e pazienti : pratica medica e retorica nella corrispondenza della cancelleria sforzesca », dans Etre médecin à la cour (France, Italie, Espagne, XIIIe-XVIIIe siècle), dir. E. Andretta, M. Nicoud, Florence, SISMEL, 2013, p. 213-234.

« Médecine et alimentation au Moyen Âge », dans La juste mesure. Eléments pour une socio-histoire des normes alimentaires, dir. T. Depecker, A. Lhuissier, A. Maurice, Rennes, PUR, 2013, p. 23-37.

« Medieval medical literature on thermal baths : Intellectual debate and practical information », dans Substances minérales et corps animés, dir. D. Jacquart, N. Weill-Parot, Paris, Omniscience, 2012, p. 179-207

en collaboration avec M. Azzolini, M. Cortesi, C. Crisciani et P. Rosso, « La Facoltà di Arti e Medicina », dans Almum Studium Papiense. Storia dell’Università di Pavia, vol. 1 : Dalle origini all’età spagnola, dir. D. Mantovani, Pavie, 2012, p.  515-570.

en collaboration avec D. Boisseuil et L. Moulinier, « Il De balneis di Francesco da Siena. Uno sguardo sul termalismo italiano all’inizio del Quattrocento », dans Die Renaissance der Heilquellen in Italien und Europa von 1200 bis 1600, dir. D. Boisseuil, H. Wulfram, Francfort, Peter Lang, 2012, p. 129-162

en collaboration avec J. Chandelier, « Les médecins en justice (Bologne, XIIIe-XIVe siècles) », dans Experts et expertise au Moyen Age. Consilium quaeritur a perito, XLII Congrès international de la SHMESP (Oxford, 31 mars-3 avril 2011), Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p. 149-160

« I medici medievali e la fruta : un prodotto ambiguo », dans Le parole della frutta. Storia, saperi, immagini tra medioevo ed età contemporanea, éd. I. Naso, Turin, Silvio Zamorani editore, 2012, p. 91-108

« La rhétorique des régimes de santé », dans Rhétorique et médecine, actes du colloque de Paris (sept. 2008), sous la dir. de J. Coste, D. Jacquart et J. Pigeaud, Paris, 2012, p. 171-207.

« Inventio, experimentum e perizia medica nel De balneis di Michele Savonarola », dans Michele Savonarola. Medicina e cultura di corte, dir. C. Crisciani, G. Zuccolin, Florence, 2011, p. 83-112
« Tra università e corte: formazione e carriere dei medici della corte visconteo-sforzesca (XIV-XV secc.) », dans Diventare medico. Una storia pedagogica, dir. E. Becchi et M. Ferrari, Milan, Franco Angeli (Storia dell’educazione), 2010, p. 78-104.
« L’invention d’une source : « les Bagni della Porretta, les médecins et les autorités publiques », dans Séjourner au bain. Le thermalisme, entre médecine et société (XIVe-XVIe siècle), Lyon, PUL, 2010, p. 63-98.
« Pratiquer la médecine dans l’Italie de la fin du Moyen Âge : enquête sur les statuts communaux et les statuts de métier », dans Pratique & pensée médicales à la Renaissance, sous la dir. de J. Vons, Paris (Medic@), Tours, 2009, p. 9-23.
« Diététique et alimentation des élites princières dans l’Italie médiévale », dans Pratiques et discours alimentaires en Méditerranée, de l’Antiquité à la Renaissance », éd. J. Leclant, A. Vauchez et M. Sartre, Paris, p. 317-336, 2008 (Cahiers de la villa « Kérylos », 19)
« Le médecin, le patient et l’échec thérapeutique à la fin du Moyen Âge : réflexions sur un problème déontologique et pratique », dans L’échec en politique, objet d’histoire, éd. F. Bock, G. Bührer-Thierry et S. Alexandre, Paris, 2008, p. 93-110.
« Les vertus médicales des eaux en Italie à la fin du Moyen Âge, dans Bains curatifs et bains hygiéniques en Italie de l’Antiquité au Moyen Âge, sous la dir. de M. Guérin-Beauvois et J.-M. Martin, Rome, 2007, p. 321-344 (Collection de l’Ecole française de Rome, 383).
« I medici e l’ufficio della sanità a Milano nel Quattrocento », dans Le epidemie nei secoli XIV-XVII, Atti delle giornate di studio (Fisciano/Università degli Studi di Salerno, 13-14 maggio 2005), sous la dir. d’A. Leone et G. Sangermano, Salerne, Laveglia editore, 2007, p. 93-111 (Nuova scuola medica salernitana, Quaderni, 3)
« Il Regimen sanitatis salernitanum : premessa ad un’edizione critica », dans La scuola medica salernitana : gli autori e i testi (Salerne, 3-5 novembre 2004), textes réunis par A. Paravicini Bagliani et D. Jacquart, Florence, 2007, p. 365-384 (Edizione nazionale “La scuola medica salernitana”, 1).
« Prendersi cura di se stesso : i medici, i malati e i regimina sanitatis al tempo di Petrarca », dans Petrarca e la medicina. Atti del Convegno di Capo d’Orlando, 27-28 giugno 2003, éd. M. Berté, V. Fera et T. Pesenti, Messine, 2006, (Biblioteca Umanistica, 8), p. 77-106.
« Les marginalia dans les manuscrits latins des Diètes d’Isaac Israëli conservés à Paris », dans Scientia in margine. Etudes sur les marginalia dans les manuscrits scientifiques du Moyen Âge à la Renaissance, Genève, 2005, p. 191-215.
« Les régimes de santé de l’aire montpelliéraine : affirmation et renouveau de l’ars diaetae au XIVe siècle », dans L’Université de médecine de Montpellier et son rayonnement (XIIIe-XVe siècles), actes du colloque international de Montpellier (17-19 mai 2001), sous la dir. de D. Le Blévec, Turnhout, 2005, p. 233-251.
« Les médecins à la cour de Francesco Sforza ou comment gouverner le Prince », dans Le Désir et le Goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècle), dir. O. Redon, L. Sallmann et S. Steinberg, Paris, 2005, p. 201-217.
En collaboration avec D. Jacquart, « Le médecin comme intercesseur », dans L’intercession du Moyen Âge à l’époque moderne : autour d’une pratique sociale, table-ronde (3-4 novembre 2000), organisée par le CREPHE (Paris XII-Val de Marne, E.P.H.E.), dir. J.-M. Moeglin, Genève, 2004, p. 195-215.
« La médecine à Milan à la fin du Moyen Âge : les composantes d’un milieu professionnel », in Mires, physiciens, barbiers et charlatans. Les marges de la médecine de l’Antiquité au XVIe siècle, dir. F. Collard et E. Samama, Langres, (Hommes et textes en Champagne), 2004, p. 101-131.
« L’œuvre de Maïmonide et la pensée médicale occidentale », dans Maïmonide, philosophe et savant (1198-1204), Actes du colloque international (Villejuif, juin 1997), dir. T. Lévy et R. Rashed, Louvain (Ancient and Classical Sciences and Philosophy), 2004, p. 411-43.
« Les pratiques diététiques à la cour de Francesco Sforza », dans Scrivere il Medioevo. Lo spazio, la santità, il cibo. Un libro dedicato ad Odile Redon, sous la dir. de B. Laurioux et L. Moulinier-Brogi, Rome, 2001, p. 393-404.
« Les traductions vernaculaires d’ouvrages diététiques : la double translation du Libellus de conservatione sanitatis de Benedetto Reguardati », dans Les traducteurs au travail, leurs manuscrits et leurs méthodes, Actes du colloque international organisé par le “ Ettore Majorana Centre for Scientific Culture (Erice, 30 septembre-6 octobre 1999), éd. J. Hamesse, Turnhout (Textes et Études du Moyen Âge, 18), 2001, p. 471-493.
« Médecine, prévention et santé publique en Italie à la fin du Moyen Âge », dans Religion et société urbaine au Moyen Âge. Études offertes à Jean-Louis Biget, sous la dir. de P. Boucheron et J. Chiffoleau, Paris, 2000, p. 483-498 (Histoire ancienne et médiévale, 60).
« Diététique et saisons », dans Le Temps qu’il fait au Moyen Âge. Phénomènes atmosphériques dans la littérature, la pensée scientifique et religieuse, textes réunis par J. Ducos et Cl. Thomasset, Paris (Cultures et civilisations médiévales, XV),1998,  p. 59-68.
« La dietetica nel Medio Evo », dans Et coquatur ponando… Cultura della cucina e della tavola in Europa tra medioevo ed età moderna, Catalogue d’exposition, Prato, 1996, p. 43-108.
En collaboration avec D. Jacquart, « Les régimes de santé au XIIIe siècle », dans Mélanges offerts à Marie-Thérèse Lorcin, sous la dir. de P. Guichard et D. Alexandre-Bidon, Lyon, 1995, p. 201-214.
« L’alimentation, un risque pour la santé ? Discours diététique et pratiques alimentaires au Moyen Âge », dans Les risques alimentaires, colloque international (Athènes, 29 septembre-1er octobre 2005), Le Caire (sous presse)
« Medicina e cura del corpo », chapitre du volume collectif sur Rituale e Stile di Vita, dirigé par Allen Grieco, Guido Guerzoni et Evelyn Welch pour la collection Storia della Civiltà del Rinascimento (dir. F. Franceschi et L. Mola) (sous presse)

 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

 

 

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

membre des comités de rédaction des revues Médiévales et Retimedievali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *