Elisa Andretta

Chargée de recherche au CNRS, LARHRA

elisa.andretta@cnrs.fr

Thèse dirigée par Pietro Corsi et Maria Antonietta Visceglia, soutenue en décembre 2007 à l’EHESS (Paris) en co-tutelle avec la “Sapienza-Universita di Roma”. Titre: Le scalpel de Pierre. Médecine et médecins à Rome au XVIe siècle.

Champs de recherche

Histoire sociale des cultures et des pratiques médicale et naturalistes à l’époque moderne

Les savoirs dans les cours italiennes et espagnoles entre Renaissance et Contre-réforme

Sciences, pouvoir et religions dans les villes européennes de la première modernité

Responsabilités actuelles

2017-2021 co-responsable (avec Antonella Romano) du programme de recherche Babel Rome. La nature du monde et ses langues dans la Rome du 16e siècle (Ecole Française de Rome, CAK, LARHRA).

Membre de la rédaction de la revue Histoire, Médecine et Santé

Publications liées à l’histoire de la médecine

Ouvrages

-“Roma Medica”. Anatomie d’un système médical au XVIe siècle, Rome, Ecole Française de Rome (Collection), 2011, 624 p.

Ouvrages en co-direction

Economie des savoirs, éd. E. Andretta et R. Mandressi dossier thématique de la revue, Histoire, Médecine et Santé, 11 (2017).

Tramiti. Figure e strumenti della mediazione culturale nella prima età moderna, éd. E. Andretta, E. Valeri, P. Volpini, M.A. Visceglia, Rome, Viella editrice, 2015

Être médecin à la cour, Italie, France, Espagne (XIIIe-XVIIIe siècles), éd. E. Andretta et M. Nicoud, Florence, Sismel (Micrologus’ Library), 2013

Articles

– « La « censure » du Lunarium de Cesare Santi (1571). Une bataille pour la suprématie médicale romaine », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 120.2 (2008), p. 407-423

– «Bartolomeo Eustachi, il compasso e la cartografia del corpo umano », Quaderni storici, 130.1, (2009), p. 93-124

– « Universo dei medici e mondo dei chirurghi nella Roma cinquecentesca», Medicina e Storia, n° 17/18 (2009), p. 65-97

– « Les médecins du conclave. L’élection pontificale entre médecine et politique au début de l’époque moderne », Chrétiens et sociétés, 19 (2012), p. 19-38

– avec Rafael Mandressi, «Anatomia artificiosa. Usages et manipulations du corps à l’époque moderne », Cahiers du CRH, http://acrh.revues.org/5214

– avec José Pardo Tomás, « Il mondo secondo Andrés Laguna (1511?-1559): il Dioscorides spagnolo tra storia naturale e politica », dans Rivista Storica Italiana, 129.2 (2017), p. 417-456.

– avec Rafael Mandressi, « Médecine et médecins dans l’économie des savoirs de l’Europe moderne (1500-1650) », dans « Médecine et médecins dans l’économie des savoirs de l’Europe moderne (1500-1650) », dossier thématique de la Histoire, Médecine et Santé, 11 (2017), p. 9-18.

– « Les médecins du Tibre. La construction d’un savoir sur les fleuves dans la Rome du 16e siècle», dans « Médecine et médecins dans l’économie des savoirs de l’Europe moderne (1500-1650) », dossier thématique de la Histoire, Médecine et Santé, 11 (2017), p. 99-129.

Chapitres dans des ouvrages collectifs

– “Dedicare libri di medicina. Medici e potenti nella Roma del XVI secolo”, dans A. Romano (éd.), Rome et la science entre Renaissance et Lumières, Rome, Ecole Française de Rome (Collection), 2008, p. 207-255.

-“Medici e pubblico al capezzale dei papi. Gian Francesco Marengo, Michele Mercati e la narrazione della morte del ponteficeAi”, dans B. Borello (éd.), Pubblico e pubblici di Antico regime, Pise, Pacini Editore, 2009, p. 73-100.

– “Anatomie du Vénérable dans la Rome de la Contre-réforme. Les autopsies d’Ignace de Loyola et de Philippe Neri”, dans M. P. Donato et J. Kraye (éd.), “Conflicting Duties. Science, Medicine and Religion in Rome, 1550-1750”, p. 275-300, Londres-Turin, N. Aragno Editore, 2009.

-“Le régime de santé des papes au XVIe siècle ” dans C. Lanoé, M. da Vinha, B. Laurioux (éd.), Culture de cour, cultures du corps XIVe-XVIIIe siècle, Paris, PUPS, 2011, p. 69-84.

– “AttivitAi?? medica e formazioni religiose nella Roma del secondo Cinquecento. Il caso dei Gesuiti e quello degli Oratoriani”, dans L. Berlivet, S. Cabibbo, M.P. Donato, M. Nicoud, R. Michetti (éd.), Medicina e Religione. Collaborazione, competizione, conflitto, Rome, Ecole Française de Rome, à paraître .

– “Les multiples visages d’un archiatre pontifical du XVIe siècle. Activités et fonctions de Michele Mercati au Palais Apostolique”, dans E. Andretta et M. Nicoud (Ai??d.), Etre médecin à la cour (Italie, France, Espagne, XIIIe-XVIIIe siècles), Florence, Sismel (Micrologus, Library), à paraître en septembre 2012

“Andreas Laguna, Juan Valverde e la circolazione scientifica tra Roma e la Spagna nel ai???500”, dans P. Prebys (éd.), Early Modern Rome 1341-1667. Proceedings of a conference held in Rome May 13-15, 2010, Ferrare, SATE-Edisai Editore, 2011, p. 392-406.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.